Salut mes beautés,

Lors de nos échanges sur ma page facebook, ou même ici sur mon blog, je vois à travers les lignes une question qui revient assez souvent, et qui concerne le type de maquillage à adopter pour un entretien.

J'aurais presque envie de vous dire que je suis mal placée pour y répondre, car les différents postes auxquels j'ai prétendu étaient suffisamment créatifs (que ce soit dans la publicité, mon "ancienne vie", ou dans les cosmétiques) pour que je puisse être réellement moi, entendons par là que je réalise un maquillage basique pour moi, donc plutôt sophistiqué/marqué.

 

Revenons-en à nos moutons.
Et prenons une situation classique.
Si l'entretien doit vous mettre en valeur, le maquillage doit donc vous sublimer, sans vous étouffer.
Le principe de la subtilité. (mot dont la définition est encore un peu floue pour moi parfois ahah)

Dans ce cas de figure, j'ai tendance à privilégier le teint.
C'est ce qui donne le côté lumineux, propre, frais. (et c'est bien de paraître tout ça non ? :p)
Il reste donc naturel (on évite les 3cm de fond de teint hein) mais bien travaillé, pas de démarcation de fond de teint sur les mâchoires ou le cou, pas de cernes noires sous les yeux (il faut montrer qu'on est boostée et fraîche, au taquet !), un blush bonne mine sans faire Barbie.
Moi j'ai vraiment tendance à blinder de poudre claire sur les cernes, puisque vous savez que j'en ai.

Les yeux seront impérativement ouverts avec du mascara (si vraiment on ne se sent pas capable de faire plus -même si, les filles, je sais que vous pouvez), et idéalement soulignés avec un petit camaïeu de fards à paupières dans des tons neutres/basiques évoluant du gris au marron en passant par les beiges roux et les taupes.

La bouche reste discrète, il y a déjà des chances pour que l'interlocuteur en face la regarde pendant que vous parlez (parenthèse d'ailleurs j'ai horreur de ça les gens qui vous regardent dans la bouche, bref) mais ça permet aussi d'éviter la faute de goût du rouge à lèvres sur les dents, ce qui est l'équivalent de la salade entre les dents : fail.

Il va de soi que ces conseils sont THEORIQUES. J'entends par là que si habituellement vous portez des smoky fumés et chargés, alors ne changez pas du tout au tout. On peut essayer d'alléger un peu l'ensemble pour ne pas impressionner son interlocuteur, mais le point essentiel est de RESTER SOI-MÊME.

 

En application de ces conseils, voilà ma version :

teint
Base de teint Laura Mercier
Fond de teint HD Make Up for Ever 115 + Fond de teint MatchPerfection de RIMMEL ivoire
Anticernes RIMMEL MatchPerfection 01 (=ton meilleur ami)
poudre fixante invisible MAC
contouring avec Sculpt de MAC
highlighter Peggy Sage (pour la lumière, super important)
blush Blooming MAC (un rose sourd, tendre)

yeux 
PPUD
fàp beige clair en touche lumière (ici celui de Golden Rose) + idem en interne
fàp Satin taupe de MAC sur la paupière mobile et pour fondre en dégradé en montant vers la touche lumière
creux et externe assombri avec les taupes de la palette KIKO 02 Generous Earth
sur les sourcils mon mélange avec la palette 28 neutral SC
lash fibers make up for ever
mascara smoky lash make up for ever

bouche
ràl Blankety MAC + crayon neutre de la palette Kissogram de Frontcover juste pour redessiner le contour

DSC07049 ok

DSC07059 ok

DSC07052 ok

La photo qui ne pardonne RIEN : le gros plan sans flash.

DSC07056 ok

DSC07064 ok

Et petit aperçu de mon chignon de circonstance, ni trop strict ni foufou, qui a tenu avec 4 pinces à chignon (je me demande encore comment...)

DSC07050 ok